Main Content

Retour sur la 2e édition des Journées du polar à Bucarest

Institut français

A l’occasion de la deuxième édition des Journées du Polar à Bucarest, qui s’est déroulée du 14 au 17 mai 2018, l’Institut français de Bucarest, en partenariat avec l’éditeur Crime Scene Press, a convié en Roumanie Antonin Varenne, l’auteur de « Trois mille chevaux vapeur » (Albin Michel), publié en roumain chez Crime Scene Press en décembre 2017 sous le titre « Calea răzbunării ».

Le coucours de nouvelles

Le projet de cette deuxième édition, destiné en particulier à la jeunesse, s’est construit autour du film de Laurent Cantet « L’Atelier », qui a été distribué en Roumanie en mars 2018 par la société de distribution Bad Unicorn.

Les pôles éducatif et culturels (du bureau audiovisuel et du bureau du livre) ont travaillé de concert afin d’imaginer un programme riche en découverte, à destination des lycéens roumanophones et francophones de Bucarest et du département de Prahova.

D’après le scénario du film « L’Atelier », des professeurs de lycées ont été invités à encadrer des ateliers d’écriture collaborative du genre « polar », en roumain ou en français. Neuf nouvelles, cinq en roumain et quatre en français, ont été rédigées par plus d’une soixantaine d’élèves. Ces nouvelles ont fait l’objet d’une remise de prix, le mardi 15 mai, au cours de laquelle les élèves ont été invités à lire en public un extrait de leur production. Afin d’encourager les participants, tous se sont vu remettre un livre des éditions Crime Scene Press. Et afin de les départager, sans établir de classement qualitatif, chaque nouvelle s’est vu récompenser par une mention spéciale (exemple : meilleur personnage, meilleur scénario, idée originale, …). Ces distinctions ont été attribuées par un jury roumanophone composé de représentants de l’Institut français de Bucarest et des éditions Crime Scene Press, et par un jury francophone composé également de représentants de l’Institut français de Bucarest et d’Antonin Varenne, l’invité spécial de la deuxième édition des Journées du Polar. Enfin, les nouvelles feront l’objet de l’édition d’une brochure numérique afin de faire profiter au plus grand nombre de l’imagination débordante et du haut niveau d’écriture de ces jeunes lycéens.

A la suite de cette remise des prix conviviale, Antonin Varenne, les écrivains en herbe et leurs professeurs ont été conviés à une projection spéciale du film « L’Atelier » de Laurent Cantet, à l’issue de laquelle ils ont pu échanger sur le film, l’écriture, les ateliers collaboratifs et l’expérience qu’ils ont vécue. Les élèves ont pu faire part des difficultés rencontrées quant au travail de groupe. Ils ont appris à s’écouter et à chercher des compromis. Les élèves qui avaient participé à cet exercice à reculons ont partagé leur satisfaction et n’ont pas regretté d’y avoir été poussés. Cette discussion a d’ailleurs été conclue par Antonin Varenne : «  Ceux qui ne voulaient pas participer ont eu de la chance et ceux qui ont été moteur ont eu raison ».

L’enquête dans la ville

La veille de cette journée consacrée aux nouvelles « polar », une enquête dans la ville a été organisée par l’Institut français de Bucarest afin de faire découvrir les lieux culturels et littéraires de la ville : des librairies, parcs au nom d’écrivains, bibliothèques. Les indices qui les menaient d’un lieu à un autre leur permettaient d’affiner leur culture sur la littérature en général et le polar en particulier. Près de quarante participants se sont prêtés au jeu et la grande réussite de cette promenade bucarestoise fut que les lycéens ont tous découvert des lieux qu’ils ne connaissaient pas et certains ont profité du passage dans la bibliothèque municipale Ion Creangă pour s’y abonner. L’enquête a également été ouverte au public, et quatre participantes adultes y ont participé.

La promotion du livre

Cette seconde édition des Journées du Polar a également permis de faire connaitre aux bucarestois l’auteur de polar et de romans d’aventure, Antonin Varenne. Ce fut l’occasion de lancer son livre « Calea răzbunării », publié quelques mois plus tôt en Roumanie, en décembre 2017 chez Crime Scene Press. Plusieurs événements ont eu lieu autour de cet ouvrage.

Le livre a dans un premier temps été officiellement lancé par son auteur, le traducteur, et l’éditeur roumain, Crime Scene Press, représenté par George Arion, le célèbre écrivain de livres du genre et fondateur de cette maison d’édition, à la librairie Humanitas Kretzulescu, le mardi 15 mai.

Le lendemain, un échange sur l’écriture et le genre polar entre les deux écrivains, Antonin Varenne et George Arion avait lieu à l’Institut français de Bucarest.

Enfin, le séjour de l’auteur à Bucarest s’est conclu par l’enregistrement de l’émission de Radio Roumanie Culture « Le son des mots » à la librairie française de Bucarest, Kyralina.