Main Content

La Médiathèque, la bibliothèque entièrement rénovée de l’Institut français du Royaume-Uni

Institut français

Le 12 novembre 2016, La Médiathèque de l’Institut français du Royaume-Uni a entièrement réouvert ses portes au public après quatre années consacrées à la réalisation d’un ambitieux projet de rénovation.

Le projet de rénovation avait pour objectif, outre la remise à neuf d’espaces vieillissants, d’adapter la médiathèque aux pratiques culturelles actuelles et aux usages qui prévalent aujourd’hui en bibliothèque publique (concept  de troisième lieu, attention particulière aux usagers, espaces conviviaux et confortables…), tout en tenant compte des spécificités d’une bibliothèque d’Institut français (ressources sur la France, public d’apprenants, jeune public, accueil d’événements programmes par les autres services de l’Institut).

A Londres, la médiathèque dispose de trois espaces architecturaux différents, qu’il a fallu repenser distinctement mais comme appartenant à un seul projet visant à satisfaire au mieux l'ensemble de ces besoins. La rénovation, tributaire de la levée de fonds, s’est déroulée en trois phases distinctes et successives.

 

Phase 1 - mai 2014, La salle classée Denis Saurat

La rénovation de la salle classée a permis de transformer l’ancienne salle de travail en salle de lecture, conviviale et moderne, tout en réhabilitant son architecture Art Déco, de la restauration de son parquet au dégagement de ses vitraux.

Equipée de mobilier signé Ligne Roset, facilement modulable, la salle classée se prête à l’accueil d’activités variées (conférences, activités scolaires, showcases) avec une capacité maximale de 100 personnes.

 

Phase 2 - septembre 2015, La bibliothèque Quentin Blake

La Bibliothèque jeunesse de l’IFRU a réouvert ses portes en septembre 2015 sous le nom Bibliothèque Quentin Blake, le célèbre illustrateur anglais ayant bien voulu prêter son nom à cet espace, situé dans un bâtiment différent à une centaine de mètres de l’implantation principale.  Sa rénovation a permis d’en doubler la surface avec l’aménagement du sous-sol, de remplacer intégralement le mobilier, d’investir dans du matériel numérique (10 Ipads, un projecteur numérique) et de constituer de nouvelles collections (Fonds FLE jeunesse, Fonds bilingue, bibliothèque des parents, espace ludothèque).

Pour accompagner le développement de cet espace, un poste de bibliothécaire jeunesse a été créé, et a permis d’accroître sensiblement les horaires d’ouvertures (25h contre 17 auparavant), de développer les activités, notamment pour les 0-3 ans (Baby games, Baby comptines et Baby tales) et les activités numériques (Game Lab, ateliers numériques) qui rencontrent un franc succès. La bibliothèque jeunesse, qui proposait en moyenne trois animations par mois avant sa réouverture, offre désormais une douzaine d’activités mensuelles, gratuites ou payantes, dont plus de la moitié est assurée par les bibliothécaires eux-mêmes.

Depuis un an, la Bibliothèque Quentin Blake connaît une hausse de sa fréquentation (4300 visiteurs par mois en moyenne - +32% par rapport à l’année précédente), une hausse des inscriptions et, du nombre de prêts (3500 prêts par mois en moyenne, contre 2500 auparavant). Couverte par la presse, son inauguration a notamment fait l’objet d’une pleine page dans le Times et dans l’Obs.         

 

Phase 3 - novembre 2016, La bibliothèque nouvelle génération

La dernière phase de la rénovation a permis de moderniser les deux étages accueillant les collections adultes en les réorganisant autour de quatre pôles en lien avec les activités de l’IFRU: Bibliothèque de l’apprenant, Audiovisuel (musique, cinéma, jeux video), Sciences humaines et sociales et France (culture générale, tourisme).

Les lieux ont été conçus pour s’adapter aux nouveaux usages (borne musicale 1D Touch, deux stations de jeux vidéos, prêts de tablettes pour l’espace apprenants et la presse numérique) et pour répondre aux besoins des utilisateurs, à savoir des stations de travail au calme et une salle pour accueillir les groupes.

Cette dernière phase a également permis de rénover les bureaux des médiathécaires et d’aménager au troisième étage une salle accueillant les fonds historiques de l’IFRU sur la deuxième Guerre Mondiale et destinée à un public universitaire.

Pour accompagner cette rénovation, deux bibliothécaires ont été formés cette année aux pratiques de médiation autour de la musique numérique et des jeux vidéos.

L’achèvement de cette dernière phase de travaux permet à l’IFRU de disposer d’espaces modernes et adaptés à la fois aux usages des bibliothèques publiques et aux missions d’un Institut français à l’étranger.

Le succès déjà palpable de la rénovation de la Bibliothèque Quentin Blake démontre qu’avec des moyens financiers et humains une bibliothèque peut encore aujourd’hui faire sens dans le réseau culturel et contribuer pleinement à la visibilité du poste.

 

La Médiathèque de l’Institut français du Royaume Uni est aujourd’hui l’une des plus importantes bibliothèques de fonds français en accès libre au Royaume-Uni. Elle compte plus de 110 000 visiteurs par an, plus de 3200 inscrits dont 60% de Britanniques, propose près de 50 000 documents sur site, en français ou en anglais, un accès via Culturethèque à plus de 120 000 documents numériques et, particularité de son histoire, un fonds sur la 2nde Guerre Mondiale, le Général de Gaulle et la Résistance de niveau universitaire. Enfin, elle organise plus de 70 animations par an (accueil de classes, animations pour la jeunesse, groups de lecture, ateliers numériques) et accueille de nombreuses conférences organisées par les autres services de l’IFRU, du poste ou plus ponctuellement de personnes privées.